SYMBIOSYS OF
PURPOSE & STYLE
Follow us

Search

REVUE KA
LITTÉRAIRE

ABED MANSEUR

Natif de Sidi Bel Abbès une ville purement coloniale, je suis arrivé le siècle dernier, plus précisément en l’an 1965; toutefois mon enfance je l’ai passée dans un village au nom de Télagh pas très loin ni de la campagne ni de la ville qui m’a vu naître. Les trois premiers cycles de mes études furent ponctués de jeux, de balades à travers les champs interminables, de cueillette de mûres, de faire les murs et surtout à l’écoute des cloches de l’école buissonnière.

Les choses sérieuses commencèrent après l’obtention du baccalauréat, il fallait m’extraire de ma famille, de mon village, de ma ville et allez plus loin m’épanouir; devenir un homme, c’est ce que je croyais. Mes études universitaires furent laborieuses voir chaotiques; je suis devenu un jeune homme insoucieux voire inconscient. Après il fallait devenir responsable, travailler, fonder une famille, avoir un logis, c’est ce que j’ai fait avec beaucoup de maladresse, en n’étant jamais sûr. Mais ce que je peux vous assurer; l’amour des mots ne m’a jamais quitté.

INFORMATIONS